Comment choisir sa motorisation pour portail ?

Astuce classée dans Conseils portail & porte de garage

Comment choisir sa motorisation pour  portail ?

Pour motoriser votre portail, vous devez vous assurer que votre portail soit « motorisable », c’est à dire que vous avez d’une part, l’emplacement suffisant et l’alimentation électrique (à moins de mettre une alimentation solaire) pour poser la motorisation, d’autre part, que votre portail soit équipé d’un renfort prévu pour la fixation des bras (dans le cas d’un portail battant).
Votre portail doit pouvoir s’ouvrir sans effort, ne pas avoir de points durs, que les piliers et les vantaux soient en bon état et alignés.

Notez également qu’il est important de vérifier si l’accès à la propriété est unique ou non, sans quoi il faudra prévoir une batterie de secours ou une motorisation permettant d’avoir un déverrouillage extérieur (selon motorisation). 

Aussi, il est conseillé de surdimensionner la motorisation de portail si vous êtes dans une région ventée, particulièrement si votre portail est plein.  La structure du portail (PVC, bois, métal) peut également déterminer le type de motorisation.

Pour le portail battant, le moteur à vérin est une solution économique et pratique car peu encombrant mais la force exercée sur le portail reste un inconvénient, c’est pourquoi ce type de motorisation s’adapte mieux au portail battant métallique ou à structure rigide.
Nous préconisons plutôt la motorisation à bras puisque le moteur reprend le mouvement naturel du portail et s’adapte plus facilement à tous type de structure de portail, mais elle nécessite un écoinçon plus important.
La motorisation pour portail coulissant est une solution économique et souple, elle exerce une traction très faible sur le portail.

Pour en savoir plus, consultez l’aide au choix des motorisations SOMFY pour portail en cliquant ici

© Tous droits réservés | © Kalytea 2016